Ce lac est à l’origine d’une pittoresque légende, digne de Walt Disney. Un dragon, certains disent un serpent (avec de grandes côtes), hantait la région, il engloutissait à chaque repas, nombre de pasteurs, chiens et brebis. Les victimes s'ajoutaient aux victimes ; la situation  ne pouvait plus durer. Le maréchal-ferrant d’Arbouix fut alors choisi pour débarrasser le village de cet encombrant voisin. Notre villageois eut alors l’idée de chauffer à blanc une enclume et la fit avaler au monstre. D'autres témoins parlent de sept barres de fer portées au rouge. Il parait qu'il dut renouveler son acte courageux sept fois, en se retirant au plus vite pour ne pas être absorbé par l'immense gueule du monstre. Quoiqu'il en soit, pour échapper à une mort certaine, le monstre aux entrailles en feu,  but une quantité considérable d’eau des torrents voisins. Il en but tant, qu’il explosa et donna naissance… à un  lac, le lac d'Isaby. On croit savoir que notre forgeron obtint en récompense, pour lui et sa descendance, un droit de pacage gratuit, là où auparavant sévissait l'épouvantable animal. Comme rien ne se perd à la campagne, les villageois construisirent une chapelle avec les côtes du reptile ! Mal leur en pris, Dieu leur envoya pluie sur pluie, grêle sur grêle. Ils comprirent que l'on ne peut offrir au Créateur, une église faite des ossements d'une bête maudite. Ils durent démolir leur ouvrage et reconstruire une église en pierre du pays.

http://www.patrimoines-lourdes-gavarnie.fr/patrimoine-oral/6-3-les-legendes?