et avant ?

si l'on regard cette entrée avant les travaux, on voit que le positionnement était laissé au libre arbitre de l'automobiliste qui, des fois, se positionnait même avant la ligne pour pouvoir tourner plus rapidement malgré le manque de visibilité. 

Des travaux de voirie

Le carrefour de la RD 175 et de la rue des Pyrénées a été sécurisé.première tentative d'organisation avec le positionnement de ligne et de zone hachurée. Mais la force de l'habitude demeura, ce qui obligea à repenser cette organisation en remplaçant la zone hachurée par un haricot en dur surmonté d'un plot pour le rendre bien visible

Le carrefour de la RD 175 et de la rue des Pyrénées a été sécurisé.
Le carrefour de la RD 175 et de la rue des Pyrénées a été sécurisé.

En plus de l'entretien ou de la réfection des voies de circulation, la commune a entrepris d'autres travaux afin d'améliorer la sécurité. Dans la rue Carrèrelongue, avant le pont de la départementale, un aménagement du stationnement a été mis en place ; à cet endroit, le stationnement est interdit des deux côtés sur l'emprise de la ligne jaune continue tracée au sol. Pour permettre cependant le stationnement, cinq places de parking sont matérialisées côté gauche de la route en montant, à hauteur des propriétés Castaing, Quidarré et Caillabet. Le sens montant sera prioritaire.

De plus, au carrefour de la RD 175 et de la rue des Pyrénées, un nouvel aménagement est en place afin de canaliser les véhicules tournant vers Pontacq, grâce à un îlot directionnel et au marquage des voies de circulation. Il y a aussi à proximité une ligne jaune continue interdisant le stationnement.

D'autres travaux sont prévus en 2017 : l'aménagement de la place Jean-Marie-Caillabet et du carrefour du boulodrome ; de plus, la restructuration des anciens ateliers municipaux, dits «Le Moulin», prévus pour accueillir le rangement du matériel sportif des associations (toiture, enduits, accès, aménagements intérieurs…).

Et en 2018

cet aménagement a permis de clarifier où devaient se positionner les voitures tournant vers Pontacq , et celles allant vers Lourdes. Auparavant c'était un peu le désordre , chacun se faisant son propre code de la route pour justifier où il se positionnait. Et puis l'aménagement avec des lignes laisse libre-court à l'imagination des automobilistes qui n'en manquent pas.