un réseau d'eau pluviale digne de ce nom

Pendant longtemps, ce fut un peu n'importe quoi à Lamarque Pontacq . Beaucoup d'habitants déversaient leurs eaux pluviales dans les égouts sans se poser d'autres questions ; le faible nombre d'habitants de la commune tolérait cet écart de conduite et l'on racontait "que cela nettoyait le réseau" (les plus anciens sen rappellent). Lamarque voyant sa population grandir, ce n'était plus la même donne car le volume d'eau pluviale arrivant à la station d'épuration de Pontacq posait d'énormes problèmes. D'autant plus que dans le même temps , la préfecture exigeait un équipement   beaucoup plus important . On fit passer le test à la fumée pour voir et identifier les libertins et le village de Lamarque ressembla à un village indien avec toutes les fumées qui s'échappaient des gouttières incriminées tant au village qu'au Bédat. Les propriétaires durent faire des travaux avec magnanimité pour modifier cet état de fait . La commune décida donc de compléter son réseau d'eau pluviale dans les secteurs visés . Lamarque se met aux normes , ce qui est normal et salutaire pour éviter le n'importe quoi.

Désormais eaux pluviales et eaux usées ne sont plus mélangées et la future station d'épuration de Pontacq actuellement en construction , pourra remplir sa fonction sans craindre de trop plein .